Le compostage

Un compost fait maison ?
C’est possible avec quelques gestes simples !

Le SIRTOMRA aide à l’acquisition d’un composteur

composteur2

POURQUOI COMPOSTER ?

Le compost apporte à vos cultures (jardinières, potagers, plates-bandes,…) un sol meuble, enrichi, fertile et plus vivant.
Ainsi, composter vous permettra d’économiser sur l’achat de terreau.
Vous accomplirez un geste éco-citoyen en participant à la longue chaîne du tri et limiterez le tonnage des déchets à traiter par la collectivité.

QUE COMPOSTER ?

OUI

NON

Déchets de fruits et légumes Restes de viandes et de poissons, os
Marc de café et filtres, sachets de thé Pelures d’agrumes et fruits exotiques (oranges, bananes, ;..)
Restes de repas (légumes, pâtes , riz,…) Noyaux et coques de fruits secs
Coquilles d’oeufs et de coquillages pilées Déchets végétaux malades ou traités,
Pain rassis, croûtes de fromages Mauvaises herbes montées en graine,
Tontes de pelouse Excréments d’animaux de compagnie (litière,…)
Petits branchages et tailles de haies Papiers imprimés,
Fleurs fanées, feuilles mortes, mauvaises herbes non montées en graine Huile,
Terre des balconnières, Charbon de barbecue,…
Fumiers d’animaux,  
Sciures et copeaux de bois non traités,  
Cendres de bois,  
Essuie-tout, papiers non imprimés  

COMMENT REUSSIR SON COMPOST ?

Que vous ayez décidé de composter vos déchets « en tas », de fabriquer ou d’acquérir un composteur, le principe est le même

Equilibrer les contraires

Déchets fins / Déchets grossiers
Déchets humides / Déchets secs
Déchets azotés / Déchets carbonés
(jeunes végétaux, gazon) (végétaux ligneux, durs)

Aérer en mélangeant

Maintenir le tas humide

UNE METHODE ALTERNATIVE

Le lombricompostage ou le vermicompostage, Cette méthode consiste à produire un beau et riche compost à l’aide de vers de terre (du genre lombric, d’où le nom) utilisée dans les espaces réduits ou ne possédant pas de jardin (appartement) ou dans les régions froides soumises au gel plusieurs mois dans l’année.

Comment bénéficier de la subvention du SITOMRA ?

Vous choisissez le modèle, le volume, la matière, le fournisseur…
A l’achat du composteur, demandez une facture et envoyez ou apportez au SIRTOMRA :

    • La facture faisant figurer le prix du composteur
    • Un justificatif de domicile.
    • Un relevé d’identité postale ou bancaire pour le paiement de la subvention par mandat administratif

La subvention est de 30 € dans la limite des frais engagés, réservée aux habitants des communes du SIRTOMRA. Une seule subvention par foyer

Imprimer